Comment repeindre des volets en PVC ?

On retrouve le PVC presque partout, lorsqu’il s’agit de porte ou de fenêtre ! Il faut dire que ce matériau est vraiment tendance, design et plein d’avantages. Les menuiseries en PVC sont font parfaitement l’affaire aussi bien dans une maison neuve qu’en rénovation. 

Pour ce qui est des volets, les modèles en PVC se déclinent aujourd’hui en un large choix de modèles (battant, coulissant, pliant et roulant). Côté couleur par contre, c’est parfois compliqué de trouver son bonheur. Heureusement, il est parfaitement possible de peindre soi-même ses volets en PVC. Il juste de connaître la bonne technique.

Les types de peinture pour PVC

Il est possible de peindre le PVC. Mais pour un résultat vraiment beau et durable, il ne faut pas opter pour n’importe quelle peinture. C’est comme pour le bois, utiliser le mauvais type de peinture pourrait ternir le matériau, et donc nuire à l’intégrité des volets.

L’idéal serait de choisir entre une peinture à la Glycéro ou bien l’acrylique. C’est parce qu’elles sont plus adaptées aux surfaces lisses telles que le PVC. Rendez-vous dans les magasins spécialisés pour trouver ce genre de peinture spécifique. Sinon l’utilisation des peintures spéciales PVC est particulièrement recommandée pour peindre les volets extérieurs qui sont constamment exposés aux intempéries (pluie, rayons de soleil…).

A noter que peindre des volets en PVC ne se résume pas seulement à acheter la bonne peinture puis l’appliquer. Comme la surface du matériau est vraiment très lisse, la teinte appliquée pourrait disparaître en quelques jours. Il est donc indispensable d’appliquer des sous-couches pour PVC avant la peinture. Disponibles dans les magasins spécialisés ou en quincaillerie, les sous-couches permettent à la peinture de mieux adhérer.

volets et vitre d'une maison

Comment peindre du PVC ?

Peindre ses volets en PVC demande du temps et de l’adresse. Il faut également réunir tous les équipements nécessaires : à noter qu’il faudra juste la peinture, la sous-couche, un pinceau… Ensuite, quand c’est le moment de peindre, certaines étapes doivent être suivies pour que le résultat soit non seulement beau, mais également durable.

Avant toute chose, on ne peint généralement pas des volets lorsqu’ils sont montés ! En effet on rique de mettre de la peinture sur les vitres ou sur les montants de la fenêtre, ce qui peut être dommageable. Pour éviter tout dommage sur les vitres, conduisant à l’appel forcé d’un vitrier ou d’un peintre, ou l’usage d’abrasif pour retirer la peinture… Évitez donc d’utiliser la peinture à proximité, vous pouvez vous servir de tréteaux.

Préparer le volet en PVC

Le PVC présente une surface vraiment très lisse. La peinture, même spécifique et appliquée sur une sous-couche, aura du mal à adhérer. Il faut donc commencer par préparer le volet en PVC. Pour ce faire, il faut :

  • Poncer le PVC avec du papier abrasif à gain fin.
  • Dépoussiérer puis laisser sécher
  • Nettoyer le support du volet avec de l’alcool à brûler

Il est inutile d’attendre avant de passer à la deuxième étape.

Appliquer la sous-couche

C’est une étape incontournable, car sans la sous-couche, la peinture ne tiendra pas sur le PVC. Appliquer la sous-couche est simple, il suffit de l’apposer sur le PVC déjà poncé. Pour parvenir à peindre facilement la totalité de la surface, l’idéal est d’utiliser une brosse ou un rouleau. Mais tout dépend du modèle de volet ainsi que de la technique utilisée. Après l’application de la sous-couche, il faut attendre un peu avant de passer à la peinture.

Appliquer la première couche

Il est maintenant temps de passer à la peinture proprement dite. Mais pour ce faire, il faudra quand même des équipements spécifiques : un rouleau ou une brosse… l’idéal est d’opter pour un pistolet à peinture. C’est parce qu’il laisse moins de traces par rapport aux autres matériels.

Concernant l’application de la première couche, ce n’est pas trop compliqué. Le principe est à peu près le même que de peindre sur une menuiserie en bois ou bien sur le mur. Il suffit de prendre le rouleau, la brosse ou encore le pistolet, puis d’apposer la teinte sur la surface du volet. En tant que première couche, il est inutile de trop insister sur l’application.

Appliquer la deuxième couche

Cette dernière étape n’est pas obligatoire si la première couche est déjà satisfaisante. Si la deuxième couche est vraiment nécessaire, il ne faut surtout pas forcer sur la couleur, car cela pourrait créer des effets de peinture en relief. A noter que dans le cas où il y a des traces de pinceaux ou de rouleaux sur les volets, la deuxième couche est incontournable. Mais dans ce cas, il ne faut pas peindre toute la surface, mais juste les petites imperfections.

C’est fini, vous pouvez admirez votre œuvre !

Merci au gérant d’Urgencevitrier.fr – une personne située à Paris – pour nous avoir aidé lors de la rédaction de cet article et à pixabay.com pour les illustrations gratuite et libre de droit.